Biocean
Recherche
banniere location Péniscola

La sophrologie

La sophrologie


En sophrologie, la maladie qu'elle soit physique ou psychique est abordée comme une pathologie de la conscience source de perturbations dans la vie du sujet.

La sophrologie offre une approche globale décentrant le sujet de l'enfermement dans lequel le confine la maladie et parfois la douleur, particulièrement lorsqu'elles sont chroniques.

Un travail combinant une prise en charge globale et des techniques adaptées, permet souvent de soulager rapidement la souffrance du patient tout en travaillant un processus de fond.

Le renforcement des structures de l'individu par l'entraînement sophrologique favorise également la capacité d'adaptation face aux changements.

 

Ses principales applications :

-Atténuer la douleur :

Permettre de réduire la douleur à travers différentes techniques sophrologiques (remplacement de la sensation douloureuse par une sensation agréable).

-Retrouver une harmonie corps-mental :

Se réapproprier son corps et l'accepter de manière positive pour retrouver une unité corps-mental. Retrouver une intégrité corporelle.

-Ressentir son corps :

Verbalisation sur les ressentis corporels (différent de la prise en charge psychologique). Ceci apporte une prise de conscience du vécu de la séance.

-Apprendre à se détendre :

Lâcher prise sur les ruminations. Le sujet prend conscience qu'il peut ressentir des moments de bien-être.

-Récupérer une gestuelle :

Accompagnement à la rééducation .

-Retrouver ou augmenter la confiance en soi :

Sentir la vivance du corps, son existence à travers les différentes parties du corps.

-Accepter une situation ou un changement :

Voir sa maladie avec un regard neuf, tourné sur du positif et de l'espoir. Cette dynamique apporte une motivation pour une meilleure projection sur l'avenir.

-Etre acteur de sa prise en charge et autonome:

La sophrologie est un outil pédagogique qui apporte au sujet l'autonomie dans son quotidien à travers des techniques simples.

-Gérer la fatigue et remobiliser son énergie :

Intégration de moments de pause dans le quotidien pour apporter une récupération. Redonne de l'énergie au sujet et stimule aussi ses capacités intellectuelles.

-Développer une pensée positive :

Se détourner de ses pensées négatives qui sont souvent source d'anxiété, d'angoisses en actionnant du positif (facilite le lâcher-prise). Acceptation plus facile de la maladie, du traitement. Le moral reprenant le dessus, les objectifs seront à nouveau présents pour maintenir l'espoir.

-Vivre l'instant présent :

Vivre en pleine conscience des moments agréables pour apporter relâchement psychique et corporel.

 

Source: Valérie Bost - Sophrologue - animatrice des ateliers de relaxation pour le réseau Osmose